Création agence immobilière :Comment ouvrir une agence immobilière ?

Création d'agence immobilière : Comment ouvrir une agence immobilière ?

Quels sont les diplômes nécessaires pour ouvrir une agence immobilière ?

L’agent immobilier met en relation un propriétaire avec un acheteur ou locataire potentiel. Il peut également avoir des missions d’administration, de gestion et de conservation d’un patrimoine immobilier.

Tout le monde ne peut pas ouvrir une agence immobilière, cela requiert des qualifications, le métier d’agent immobilier est accessible par plusieurs voies. Ouvrir une agence immobilière est possible :

Après l’obtention de l’un des diplômes prévus par la loi :

  • Un diplôme bac+3 en droit, économie ou commerce.
  • BTS professions immobilières ou en comptabilité-gestion.
  • Un DUT carrières juridiques spécialisation immobilière

Après une expérience professionnelle en tant que salarié :

  • Une expérience de 3 ans minimum si vous êtes titulaire du Baccalauréat
  • Une expérience de 4 ans minimum à un poste de cadre si vous n’êtes pas titulaire du Baccalauréat
  • Une expérience de 10 ans minimum si vous n’êtes pas titulaire du Baccalauréat

Il est indispensable de connaître le marché de l’immobilier et d'être conscient que l’immobilier est un secteur très mouvant. Quoi qu’il en soit, les besoins dans l’immobilier seront toujours présents, votre projet de création d'une agence immobilière peut être prometteur à condition de bien y être préparer.

je crée mon agence immobiliere :

Pour créer votre activité ou bien ouvrir une agence immobilière, vous devez :

  • Trouver un nom commercial pour votre agence immobilière ou une dénomination pour votre société et vérifier auprès de l'INPI que ce nom ou cette dénomination est libre.

  • Concernant la création de votre agence immobilière, vous serez amenés, avant de créer une entreprise, à rédiger les statuts juridiques de votre société. Ceux-ci seront dotés d’un objet social qui coïncide à votre cœur d’activité à savoir :
    • agent(e) immobilier(ière)
    • chasseur(euse) de biens immobiliers
    • négociateur(trice) immobilier

    Les statuts devront être juridiquement adaptés et varient en fonction de vos besoins et de la forme sociale que vous choisissez : SASU, SAS, EURL ou SARL.

    • La SARL, Société à Responsabilité Limité, est la forme juridique la plus utilisée par les agences immobilières. Si vous êtes unique associé, vous opterez pour une EURL. Financièrement parlant, vous pourrez créer votre société avec seulement 1 euro de capital social. La forme juridique reste assez souple et permet d'intégrer des investisseurs. Le gérant majoritaire sera soumis au RSI " régime social des indépendants "
    • La SAS. Société par Action Simplifiée est régie par un minimum de deux associés, si vous êtes tout seul vous pourrez opter pour la SASU. La SAS offre comme avantage principal pour les dirigeants de ne pas payer de cotisations sociales si il ne se verse pas de salaire contrairement à l 'EURL ou SARL ou vous aurez une cotisation minimum RSI de 1198 euros annuelle. La SAS offre une grande souplesse de gestion.

  • Immatriculer votre entreprise ou votre société. Cette démarche suppose notamment de justifier d'une occupation régulière des locaux (copie de bail ou quittance de loyer, facture EDF, etc.). Le recours au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de votre Chambre de Commerce et d'Industrie vous permettra d'effectuer toutes les formalités nécessaires.

  • Souscrire aux garanties obligatoires :

    • L’assurance responsabilité civile professionnelle : cette assurance est obligatoire, elle couvre les risques pécuniaires auxquels vous pourriez être confronté au cours de votre activité ainsi que les dommages matériels et corporels.
    • La garantie financière : cette garantie obligatoire vise à certifier aux clients qu’en cas d’incident, les fonds déposés dans votre agence pourront leur être rendus.


  • Obtenir ma carte professionnelle, Enfin une fois les éléments suivants acquis :

    • Attestation de l’établissement de crédit qui a ouvert le « compte séquestre » avec indication du n° de compte et coordonnées de l’agence qui le tient.
    • Attestation d’assurance de responsabilité civile professionnelle
    • Bulletin numéro 2 vierge datant de moins de 3 mois
    • Un extrait du RCS datant de moins de 1 mois de l’entreprise
    • 1 copie des statuts à jour certifiée conforme à l’original

    Il vous restera plus qu’à remplir le cerfa numéro 15312*01 et l’envoyer à la CCI de votre département accompagné d’un chèque de 120 euros.

N'hésitez plus, rejoignez-nous !!!